mardi 19 février 2008

6. Elle peut vivre en éprouvette


Elle peut vivre en éprouvette. En bocal. En tube. Enfermée dans un placard au CNRS. On l'a vue faire le tour du monde dans des fonds de poche.
Mais... diront d'autres. Et les latitudes ? Et les longitudes ?
Dans ces cas-là, il faut répondre :
Et la lune ? qui est la reine des lavandes. Parce que cela me fait plaisir.
Enfin, puisque vous me poussez, voici pour les latitudes, données avec leurs longitudes par celui qui devient notre ami, le baron Frédéric de Gingins-Lassaraz, membre de la Société Helvétique des Sciences naturelles :
Toutes les espèces de lavandes, écrit-il, sont circonscrites entre le 30ème ( Suez ) et le 46ème ( Valais ) de latitude septentrionale, et le 20ème occidental ( Madère ), et le 30ème oriental ( Suez ) de longitude ( Méridien de Paris ).
Baron Frédéric de Gingins-Lassaraz, je vous aime !
Mais, ce que l'on ne dit pas, c'est que les gens du Midi sont des subtils. Qu'ils ont gardé le secret des lavandes de Didon et des princes de sa maison. Et qu'au blé, à la betterave, aux choux, aux artichauts, au maïs, aux pommes de terre, ils préfèrent les fleurs et les lavandes.
Ils savent que le blé et les avoines font éternuer. Que les betteraves sentent mauvais. Que les pommes de terre sont pour les Belges. Que les choux montent et gèlent.
On vit encore, parfois, dans le Midi, comme vivaient les disciples de Jésus. Au plus fort du soleil, ils tirent de leur besace un poisson sec. Ils grignotent une poignée d'olives. Ils prennent une figue au dessert. Et après avoir bu à une source, font une longue sieste, la tête contre une lose. Ainsi, la nuit, ils peuvent marcher longtemps sous les étoiles.